Une Histoire ...Une légende

Présentée et commercialisée en avril 1965, la Porsche 912 va donc répondre aux attentes des nombreux Porschistes peu enclins à accepter ou assumer l'augmentation des tarifs avec la nouvelle Porsche 911 commercialisée deux ans plus tôt. Tout au long de sa carrière, la Porsche 912, qui hérite, on l'a vu, de toute la caisse et châssis des Porsche 911, va bénéficier des mêmes évolutions. Ainsi, dès le millésime suivant, Porsche va dévoiler à l'automne au salon de Francfort la variante Targa de la Porsche 912. Pour l'instant, c'est un système avec un arceau de sécurité (gage d'une plus grande rigidité et sécurité) et une lunette arrière souple. Par la suite, toutes les Porsche 911 et 912 Targa hériteront d'une lunette arrière rigide et fixe. Pour l'année 1966, Porsche améliore certains détails de sa 912 : Les freins sont renforcés, les voies augmentées et certains détails de finition sont modifiés (poignées de portes au dessin différent…). L'année suivante, c'est la grande évolution des modèles 911 et 912 chez Porsche. Afin d'améliorer le comportement routier, pour le moins pointu des 911, l'usine augmente l'empattement de 57 mm. C'est peu, mais l'impact sur la tenue de route est réel et les Porsche 911 se montrent moins délicates en conduite sportive. Certes, la Porsche 912 bénéficie également de cette évolution, mais n'en avait pas besoin, car avec ses 90 ch, le châssis n'était pas trop mis à mal… En outre, les ailes gagnent un léger rebord, le stabilisateur avant est abandonné, les essuie-glaces noirs sont rabattus à gauche au repos et non plus à droite, les garnitures de portes sont nouvelles, le volant est plus petit avec un papillon central de sécurité, et le bloc chauffage/ventilation est amélioré. Les jantes Fuchs peuvent être montées en option. La carrière de la Porsche 912 est écourtée en 1969, car depuis 1967 la Porsche 911 T, au six cylindres " dégonflé " à 110 ch au lieu des 130 de la version standard, permet d'accéder au mythe 911 déjà établit à un prix plus accessible. Si 30 300 Porsche 912 ont été produites, la plupart ont été commercialisées aux USA. L'Europe a en effet toujours boudé ce modèle qui ne méritait pas aux yeux des européens amateurs de Porsche son blason prestigieux. La législation routière américaine déjà très répressive, est peut être la réponse à ce succès outre-Atlantique. C'est justement le marché américain qui va connaître le come-back de la Porsche 912 le temps d'un millésime entre 1975 et 76. Juste le temps d'écouler 2 099 exemplaires, qui permettront ainsi à Porsche d'être présent sur le créneau politiquement correct des autos à émissions polluantes et consommation réduites.